mardi 12 janvier 2010

Down for the count


Bon rien à faire, même si le genre devient presque ringard, j'adore les Top Ten et autres classements. Ainsi, après vous avoir classé mes 10 films fantastiques favoris, je remets ça avec le hip-hop US...

10. Nas "One Love"

Difficile de sortir un seul morceau de l'album culte "Illmatic", en 1994. Certains autres comme "Represent" ou "NY State of Mind" cassent tout, mais c'est peut-être l'émouvant One Love - produit par Q-Tip - qui marque le plus...



9. Wu-Tang Clan ft Isaac Hayes "I can't go to sleep"

Véritable bébé de RZA, ce track qui reprend quasi tel quel la version "Walk On By" de Hayes est la parfaite incarnation de la tambouille soul sombre-rap furieux et militant du Wu. Les couplets de Ghostface et RZA sont des modèles du genre, et Isaac Hayes participe à l'ensemble. Magnifique.




8. Notorious BIG "Ten crack commandments"

Sans doute, et pour longtemps encore, le meilleur rappeur américain de l'histoire, Biggie Smalls livre ici sur une superbe production de DJ Premier un véritable manuel du dealer, divisé en règles à respecter. Un chef d'oeuvre, émouvant, avec du vécu. Ne pas oublier non plus le fameux "never get high on your own supply" que BIG chantonne comme M.Pfeiffer dans Scarface.



7. Mos Def, "Umi Says"

Prodige, artiste accompli et homme-orchestre, Mos Def livre sur son définitif premier album ce songe introspectif et engagé, et rarement un morceau n'aura autant donné envie de se promener dans les rues new-yorkaises...




6. Mobb Deep, "Hell on earth"

Si ce son est moins fort et fondateur que l'inatteignable Shook Ones (part II), il est le parfait résumé du style des deux compères de Queensbridge. Prod lugubre et caisse claire de Havoc, couplets superbes de Prodigy, un morceau impeccable.



5. Scarface ft Jay-Z, "Guess who's back"

On passe aux choses sérieuses. Un véritable classique qui signait le grand retour de Scarface, avec son album The Fix. Sauf qu'ici, sur une prod délicieuse ou Kanye West surbooste la ligne de basse du "Sunshine" des Originals, c'est bien Jigga qui vole la vedette au rappeur, avec une introduction mythique et super charismatique. "Talk to me maaaaaaaan"...




4. The Game ft G-Unit "Hate it or love it (remix)"

Autre morceau parfait, sur une production savoureuse toute de cuivres vêtue signée Cool & Dre, avec 50 cent parfait au départ et un couplet fabuleux de The Game, le reste des lyrics sont moins pertinentes mais le son général est grandiose...



3. Wu-Tang Clan "protect your neck"

Morceau culte parmi les cultes, celui qui sur des vieilles K7 audio a lancé la carrière du crew de Staten, est indépassable. Sans oublier l'intro rigolote "You know I had to call right ?" et les premières lignes de Inspectah Deck, vrai fruit d'une époque bénie "I smoke on a mic like smoking Joe Frazier, The Hell raiser..."



2. A Tribe called Quest "Electric relaxation"

Il fallait forcément du ATCQ dans ce classement. Production sublime inspirée de "Mystic Brew" de Ronnie Foster, couplets drôles et émouvants en egotrip, clip sublime. La quintessence du style Tribe, détendu, jazzy et poétique. Une splendeur.



1. Dr Dre ft Snoop Dogg "Nothin' but a g thang"

Inépuisable source d'inspiration, voilà sans doute la référence absolue de la West Coast. Un sample funky de Leon Haywood, une ligne de basse sous stéroïdes et le petit son strident californien, et la naissance de deux légendes. Plus que parfait...



Voilou, merci d'avoir suivi et désolé pour les nombreux autres laissés au bord du chemin : Ganstarr, Cypress Hill, Public Enemy, Slick Rick et les autres...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire