lundi 18 janvier 2010

"L'acharnement d'un seul OM"

Ca doit être ça en fait le vrai "clasico" tel qu'on l'entend...les Paris-Marseille souvent réduits à des sommets d'ennui hormis 2-3 claques récentes (le 2-4 et le 1-3) un "clasico" devenu "pourrico" ou "chiantico" fréquemment, lorsque les Lyon-Marseille se terminent parfois par le "carnavalico" du 5-5 que la LFP risque de ressortir en exemple de spectacle Ligue 1 au moins jusqu'à la saison 2034-35, ou enfin les Lyon-Bordeaux nous donnent comme récemment un "emmerdico".

Hier soir en revanche on a eu droit aux Atrides à Chaban-Delmas, avec les composantes rouge sang de la tragédie antique : deux frères amis-ennemis (Lolo et Dédé), le retour du "renégat" Soulé, la flamboyance bordelaise avec au moins 2476 centres dans les 20 premières minutes, et cette faute-but de Marouane (6 sur 7 de la tête en Ligue 1 dont 1 sur faute donc) voyant les Olympiens s'époumonner et dansant autour de l'arbitre tels des chats nappés de Tabasco...

Et puis on continue, donnant aux spectateurs pour leur argent des tampons et des pralines, des chics et chocs, l'expulsion de Planus, l'entrée des lutins Ben Arfa et Valbuena, Fort Alamo et quatre occas' super chaudes à la fin, avec la "tortue géante" Brandao qui dévie pour l'enchaînement "Blade Runner" de Cheyrou, amorti poitrine-frappe du gauche face au Virage Sud...autant d'ingrédients qui font réclamer encore, encore, des pains et du jeu de la part d'une assistance ravie...


Bordeaux 1-1 Marseille LES BUTS (17/01/2010)
envoyé par ALONZO-13. - Découvrez les dernières vidéos de sport.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire